Il faut savoir qu’il n’est pas aisé de préparer un long voyage, même pour une personne « physiquement apte ». Cela est davantage plus compliqué pour une personne à mobilité réduite. De la préparation des bagages, jusqu’à l’embarquement dans l’avion, en passant par la réservation du billet ainsi qu’au déplacement jusqu’à l’aéroport, cela se présente comme un parcours du combattant pour une personne à mobilité réduite. D’autant plus que certains aéroports et avions ne possèdent pas d’aménagements adaptés aux personnes handicapées. Également, il faut demander à sa mutuelle santé toutes les couvertures qu’elle peut rembourser.

La mutuelle santé et la réservation du vol

Généralement, les personnes à mobilité réduite doivent être accompagnées en permanence surtout pour un long voyage. Mais il arrive que celles-ci désirent voyager toutes seules ce qui peut présenter de nombreuses complications non seulement pour elles, mais aussi pour les autres. Il arrive qu’une personne handicapée désire retrouvée son indépendance et prépare à elle seule un long voyage. Dans ce cas précis, il est nécessaire de préparer minutieusement le voyage et de demander de l’aide en cas de force majeure. Déjà, il faut demander à la mutuelle santé s’il est possible de se faire rembourser l’intégralité de tous les frais liés au voyage ou une partie. Concernant la réservation du vol, il faut impérativement préciser à la compagnie aérienne de la mobilité réduite dont souffre la personne ainsi que toutes autres informations la concernant. Cela permet à l’entreprise d’offrir les services adaptés pendant le voyage.

Les déplacements

Dans la plupart du temps, les personnes à mobilité réduite sont accompagnées. Cet accompagnement a pour but d’offrir un meilleur confort de vie à ces personnes handicapées. Cela peut être un membre de la famille, un proche, un professionnel en accompagnement de personnes à mobilité réduite... Dans le cas où celles-ci désirent voyager seules, il sera nécessaire d’avertir la mutuelle santé sur les modalités nécessaires à cette émancipation qui normalement n’est pas prise en charge par l’assurance en cas d’accident. Les personnes à mobilité réduite peuvent souscrire à une assurance complémentaire en cas de besoin. Ainsi, elles pourront se déplacer toutes seules. Par exemple, pour se rendre à l’aéroport, elles peuvent contacter une entreprise proposant des voitures aménagées pour le transport de personnes se déplaçant en fauteuil roulant.
Pour une personne à mobilité réduite, préparer un long voyage peut être très difficile. Entre le choix de la compagnie aérienne, ferroviaire ou portuaire, la réservation du billet, le déplacement jusqu’au lieu de départ… Avant d’envisager quoi que ce soit, il sera toujours nécessaire d’en faire part à son assurance mutuelle santé pour éviter d’avoir à payer tous les frais.